15 mars 2020, sociologie du vote paulhanais

Comme dans énormément de communes françaises, le scrutin du premier tour de l’élection municipale à Paulhan a été marqué par une très forte abstention. Si la participation avait été du même ordre qu’en 2008 ou qu’en 2014, ce sont environ 500 électeurs de plus qui seraient allé voter ce 15 mars, et ce nombre est à mettre en relation avec les 16 voix au-dessus de la majorité absolue qui ont permis au maire sortant d’être réélu dès le premier tour.

Participation_Paulhan_2008_2014_2020

Alors comment la participation s’est-elle répartie au sein de l’électorat de Paulhan ? Les feuilles d’émargement avaient été rendues accessibles à la fin du mois de mai, en mairie, et les données ci-après en sont une exploitation possible ; d’autres pourraient en tirer d’autres conclusions.

Première information, la participation des femmes et des hommes est très semblable. Le corps électoral paulhanais compte un peu plus de femmes que d’hommes, et elles sont aussi un tout petit peu plus nombreuses à s’être déplacées dans les bureaux de vote le 15 mars.

Vote par genre à Paulhan le 15 mars 2020

L’autre axe d’analyse intéressant, c’est l’âge des votants ; et là, les disparités sont bien plus significatives.

Vote par âge à Paulhan le 15 mars 2020

Les moins de 40 ans, ainsi que les plus de 80 ans se sont déplacés à raison d’un électeur sur trois, mais certainement pour des motifs différents. Pour les premiers, la crise sanitaire de la Covid-19 a plus été un prétexte pour ne pas se déplacer, quand pour les seconds il s’agissait certainement d’une sage précaution pour leur propre santé. Néanmoins, pour les trois blocs qui font autour de 900 électeurs, les comportements électoraux sont différents.

Par ailleurs, je n’ai pas intégré dans les graphiques ci-dessus les votes des citoyens européens inscrits sur les listes électorales de la commune ; cela n’a rien de discriminatoire, mais leur participation aurait compliqué l’analyse de ces données électorales, tant leur participation a été faible.

Vote des électeurs européens le 15 mars à Paulhan

D’un point de vue territorial, et Paulhan comptant trois bureaux de vote, il n’y a pas de disparité notoire entre le bureau n°1 qui réunit les électeurs qui sont à l’ouest de la nationale, avec 49% de participation, des bureaux de vote n°2 et n°3 de la salle des fêtes avec 51,8% de participation. L’ensemble du territoire communal est assez homogène sur les tranches d’âges de ses habitants, et il est donc normal que les fortes disparités que l’on observe sur le graphique des âges soient lissées à l’échelle d’un bureau de vote.

Le Conseil constitutionnel a décidé, le 25 mai 2020, que l’impact de la Covid-19 sur les élections municipales n’était pas de nature à altérer la sincérité du vote, coupant court à toute velléité de saisir le juge de l’élection. Mais si cette année 2020 aura été marquée par le Covid-19, dans ses impacts économiques, touristiques, culturels et sociaux, et en espérant que l’année 2021 en tourne la page, une élection municipale marque la vie des communes pour six ans …

Laisser un commentaire